NOUVELLES VIDÉOS

Nouvelles vidéos

Karl est un photographe à la mode spécialisé dans le nu masculin. Il essaie toujours de rester professionnel même si parfois certains mecs sont de véritables tentateurs. C'est le cas lors de cette session. Julien n'est pas un modèle comme les autres : le shooting fini, il reste là, posé, nu et feuillette un magazine de cul. Il commence même à se branler devant Karl et son assistant. Le message est clair, l'invitation lancée. Le photographe et l'assistant arrivent et sortent leur queue. Il se trouve que Julien est actif. Ca tombe bien, l'assistant de Karl est passif. Ce dernier lui propose de le niquer bien à fond devant lui. Un trio torride se lance.


Stef, un jeune gay, a sauté sur une proposition de job sur un chantier en bord de mer. Assumant son homosexualité, il a choqué quelques collègues rétrogrades et fermés d'esprit... et attisé la curiosité d'autres. Deux mâles hétéros taillés comme des Dieux l'interpellent en cette après-midi et lui ordonnent de les sucer. Il parait que les gays sucent trop bien, ils veulent tester. Et ils sont pas déçus du voyage : ils triquent comme des porcs. Les alphas dominent le petit gay et l'amènent loin du chantier. L'un des deux hétéros décide de l'enculer devant son pote en branle. Plan brûlant avec en prime un décor de rêve.


Jack est embêté : son lave vaisselle vient de tomber en rade. Il appelle un service de réparation. Une heure plus tard, le réparateur est là. Il est efficace mais surtout il est super sexy, trop une belle gueule et un cul magnifique. Jack est irrésistiblement attiré et se permet de lui faire des avances. Le mec apprécie et il l'emballe. Les garçons passent un moment hors du temps où ils se roulent des pelles, se pompent à tour de rôle... Le réparateur finit par enculer Jack avec vigueur et lui crache son jus dessus. Le lave vaisselle est réparé, Jack est rincé : la journée peut bien commencer !


Deux minets. Tous les deux 19 ans. Tous les deux très minces avec une peau joliment bronzée. Pas un poil à signaler. Deux jeunes bogosses blonds et sexuellement soumis qui se sont mis au service d'un dominateur. Lassé d'eux, le mec les balance dans une salle pendant qu'il teste un nouveau bâtard. Frustrés, en manque de bite, les lopes ne tiennent plus en place. Elles décident alors de se gouiner, de jouer entre elles. Elles se donnent leurs teubs à sucer et l'une après l'autre, elles se fourrent et se font couiner bien à fond. Une nouvelle expérience, l'apprentissage de la sodomie active et une bonne dose de jus prêt à couler.


Tim a décidé qu'il avait envie d'être musclé. Ce petit minet qui était une vraie crevette a été à la salle de sport tous les jours pendant les 6 derniers mois. Et les résultats commencent à se voir : son corps imberbe a pris du volume. Il est toutefois encore loin du niveau de Rob, un mâle hétéro un peu beauf qui s'entraîne plusieurs heures par jour ! Véritable colosse, le mec est ultra baraqué. Un gros dur qui aime parler de chattes dans les vestiaires. Ce soir, ils sont tous les deux seuls dans la salle et Tim le reluque comme à son habitude. Il aimerait tant goûter à de la vraie bite de mâle hétéro... Il ose faire des avances à Rob et à sa plus grande surprise le gars se met à bander et à lui offrir sa bite en guise de sucette. Surexcité, Tim donne son cul et se fait baiser à mort par son fantasme. Un kif énorme et musclé.


Après le match de foot, deux jeunes joueurs vont pisser un coup. Ils transpirent, ils ont besoin de se détendre. Ils se matent respectivement leur sexe, se sourient et comprennent qu'il va pouvoir se passer quelque chose de très plaisant. Leurs teubs se raidissent, ils s'embrassent et se lèchent. Pas besoin d'aller dans la douche : ils vont se nettoyer à la langue comme des animaux. Pompage de bite goulu, léchage de cul approfondi et bien évidemment une enculade virile. Les mecs prennent tellement leur pied qu'ils ne font même pas gaffe. Ils n'ont pas remarqué que pendant qu'ils s'emboitent un de leur camarade les observe. Il a l'air d'apprécier le spectacle alors il les laisse faire jusqu'à ce qu'ils se déchargent.


Il est le serveur le plus apprécie du grand Hôtel dans lequel il travaille. Pas étonnant : Carlo est toujours souriant, il fait d'excellent cocktails, il est toujours aimable et distingué. Mais il n'est qu'un jeune homme après tout. Et comme tous les jeunes mâles, parfois, quand c'est l'heure de la fermeture, il aimerait bien se vider dans un bon cul. Ce soir, le bar de l'hôtel est vidé. Il est tard, la musique lounge tourne encore et un dernier client s'éternise. Carlo comprend qu'il le mate et le désire. Il se met à se masturber, comme un appel. Un délicieux appât qui va fonctionner : le client fonce derrière le comptoir pour vidanger le manche et se le prendre bien profond dans ses fesses. Un bon shot de sperme en vue.


Jeremy est ravi de son recrutement : depuis que le petit Thomas est arrivé au bureau, tout va pour le mieux. Ce grand minet ne vit que pour satisfaire son patron et ne rechigne devant aucune heure supplémentaire. Totalement dévoué, bosseur acharné, il est exemplaire. La cerise sur le gâteau ? A force de prendre l'habitude d'obéir à son patron dans le travail, Thomas a développé un fantasme sexuel sur lui. Alors quand Jeremy est stressé et a besoin de se décharger, il n'a qu'à claquer des doigts pour que Thomas le pompe à fond, obéissant, motivé comme il sait l'être. Bien bâti, avec une bouche chaude et un trou de balle sublime, ce petit jeune mérite de s'en prendre dans le derrière. Il ira loin !


Qui a dit que le sexe n'était pas aussi intense quand on est en couple ? Certainement pas ces deux jeunes mecs qui n'ont jamais pris autant de plaisir que depuis qu'ils vivent ensemble. Ils ne se masturbent plus : plus besoin car ils savent que quand vient le besoin de se vider, l'autre est là pour assurer le service. C'est le matin, David prend sa douche et commence à bander. Théo fait sa toilette à côté. Il comprend d'un regard que son copain a besoin de faire sa chienne, de prendre du jus sur lui, d'avoir sa bite chaude dans son cul. Son petit chéri va bien pouvoir le sucer, se gaver avec sa teub et se la prendre bien profond comme il aime. Quel plaisir d'avoir un copain qui aime autant vider les couilles, c'est un bonheur...


William est un beau mec black mais il est timide. Après le sport, il va dans les douches communes. Il est trop bien foutu mais il n'a tellement pas confiance en lui et en son corps qu'il garde son boxer. Un beau latino arrive et craque sur ce renoi hésitant. il a besoin d'être décoincé, ça se sent. Le mec l'allume, l'embrasse et enlève le sous-vêtement. William n'a vraiment pas à faire le modeste : sa bite noire est sublime et délicieuse. Elle bande bien dans la bouche du jeune latino. Et elle va faire des merveilles dans son petit cul. Petit à petit le mec prend confiance et finit par gicler. Et en plus il jute en abondance. Un mec parfait, la perle rare.


A la campagne, les jeunes gays s'ennuient souvent. Ils ne sont pas nombreux et les autres mâles sont à des dizaines de kilomètres. La bite est précieuse et on exploite les ressources locales. Deux potes gays sont rejoints par un troisième et ils décident de se vider les couilles ensemble. Leurs corps imberbes se frottent, les sexes bandent, les culs frémissent. Aujourd'hui c'est Jerome qui est désigné pour être utilisé. Il sait ce qu'il a à faire : il doit pomper, faire grossir au max les manches de ses camarades et bien donner ses fesses pour qu'ils aillent dedans afin de faire monter le jus. Du jeune sperme en rafale pour un bon moment.


Lucas a été l'obsession de Paul pendant des années. Quand il a débarqué dans sa vie, ça a été le coup de foudre direct. Lucas était si beau, un ange. Cheveux chatains, corps frêle et imberbe, une douceur infinie et un cul parfaitement rebondi. Passif et docile au lit, Lucas était aussi joueur. Il aimait se frotter, il aimait bien sucer et son cul peu expérimenté était naturellement dilaté, comme s'il avait été créé pour être enfourné. Voici une vidéo d'un des meilleurs ébats entre ces jeunes garçons. Une VHS collector où ils se sautent dessus et dans laquelle Lucas se fait merveilleusement sauter. Il se donne à fond et accueille tout le foutre chaud sur sa raie. Un rêve éternel.